top of page

The girl behind the blog. Hover over the pic!

Bye bye 2022, bonjour 2023

Comment est-il possible que nous soyons déjà le 18 janvier 2023? C'est fou, plus je vieillis, plus le temps me semble filer à une vitesse vv' (mamounette sort de ce corps!).


Initialement, cet article était censé être le dernier billet de l'édition blogmas 2022. Mais au vu de la date, je préfère simplement en faire un article retrospective.


Je trouve ça toujours très libérateur et gratifiant de faire un retour sur l'année écoulée. Ca permet de se remémorer les bons moments, de se rappeler aussi les moins bons et surtout de faire en sorte qu'ils ne se reproduisent plus.


Coucher de soleil sur Montréal


Rétrospective 2022

Mais par où commencer? 2022 a été tellement riche! Il y'a eu des voyages, des retrouvailles, des mariages, un été chaud, très chaud, et bien animé, de belles annonces, et j'en passe. Mais en 2022, il y'a aussi eu un changement professionnel, de la patience, beaucoup de patience, de faux espoirs, des échecs, l'éclat d'une crise énergétique, sans oublier l'amplification d'une crise sociale et climatique (bonjour l'anxiété).


  • Les voyages

Si je dois citer 2 voyages qui m'ont marquée en 2022, ce sera sans aucun doute ma découverte du Maroc avec ma belle famille. J'ai adoré la culture marocaine, le peu de pays que j'ai vu, les gens que nous y avons rencontrés, et tous les merveilleux moments que le Maroc nous a permis de vivre.


En 2022, j'ai aussi fait mon grand retour dans le pays de mon coeur, le Canada. A défaut d'être retournée à Vancouver, j'ai découvert Montréal (je dois d'ailleurs toujours vous rédiger un article à ce sujet, ça arrive!!). Je ne vais donc pas m'éparpiller sur Montréal par ici comme je vous réserve un article expressément sur le sujet. Mais tout ce que je peux déjà vous dire, c'est que Montréal m'a rappelé à quel point j'aime ce pays. Entre la mentalité canadienne, la nature, le mode de vie des canadiens et j'en passe, le Canada est un monde qui me semble totalement à part.


  • Les retrouvailles

Qui dit voyage, dit aussi (parfois) retrouvaille. L'année de confinement qui a suivi notre retour en Belgique ne nous a évidemment pas permis de tenir nos belles promesses et de retrouver nos amis. C'est donc après 1 an et demi de séparation que nous avons finalement pu nous retrouver, le temps d'un weekend. Un weekend qui s'est avéré intense en émotions, qui nous a permis de faire un saut dans le passé, de nous remémorer les bons moments, de planifier les prochaines retrouvailles et surtout un weekend qui nous a rappelé la chance que nous avions d'être si bien entourés.


  • Les annonces

Entre les demandes en mariage, les grossesses ou encore les demandes pour être témoin, 2022 m'a bien gâtée, ça c'est sûr! Je me sens très chanceuse d'avoir pu vivre ces petits moments de bonheur.


Je ne sais pas vous, mais moi j'ai toujours eu un peu peur de vieillir. Alors le fait de savoir que ces genres d'évènements seront de plus en plus nombreux dans les prochaines années à venir (on l'espère), ça me réconforte et me donne le sourire. Finalement, je réalise que chaque étape de la vie a quelque chose d'excitant à nous offrir. Le tout c'est de savoir l'accueilllir.


  • Le changement de carrière professionnelle

Cette année, j'ai démissionné. Après 2 ans dans la même boîte, boîte qui m'a donné ma première chance professionnelle, et 2 ans avec une team de feu, j'ai eu envie de renouveau.


Si certains employeurs/rh lisent ce passage, mea culpa. Je sais que ça peut être assez stressant de réaliser que la plupart des resources que l'on engage aujourd'hui ont constamment besoin de challenges et de diversité.


Mais la vérité, c'est que je ne me sentais plus épanouie à travers mon travail. J'avais le sentiment d'avoir appris tout ce que j'avais à apprendre, je ne me sentais plus stimulée ou encore valorisée. Les lundis matins devenaient de plus en plus durs et les dimanches soirs de plus en plus déprimants. Alors voilà, je suis partie. La vie est bien trop courte que pour gâcher son temps à faire des choses qui ne nous plaisent plus/pas (surtout quand on a le pouvoir d'en changer).


  • La patience

Ah la patience, mon pire défaut! Si vous ne me connaissez pas encore, vous saurez que je suis absolument tout sauf patiente. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas du genre fi-fille à papa qui a tout ce qu'elle souhaite en claquant des doigts. Non, je suis le genre de nana qui quand elle a une idée en tête, ne lâchera absolument rien avant que ça devienne concret. J'ai besoin que les choses bougent/avancent! Et cette année, j'ai dû à plusieurs reprises faire preuve de patience. Ce n'est pas encore quelque chose que je maitrise très bien, mais ça arrive. :)


  • Des échecs

Début 2022, j'ai eu envie de me lancer à titre complémentaire en tant que Digital Marketer. La vérité c'est que ça n'a pas fonctionné comme je l'espérais. Ca ne me plaisait qu'à moitié et je n'étais pas prête à m'investir autant pour que ça fonctionne. J'aime beaucoup trop mon petit train-train quotidien qui me permet d'avoir du temps pour mes proches et pour moi. Et en fait, c'est tout à fait ok de ne pas toujours vouloir plus. Ca n'a pas été facile d'accepter renoncer, mais j'ai le mérite d'avoir essayé et pour ça, je suis contente.


Le mot de la fin? 2022, merci! 2023, je suis toute à toi.

1 commentaire
Me%20standing%20in%20leaves_edited.jpg
Live My Way 
My healthy living

Mathilde Miessen

5 facts about me: 

  • I can eat a whole pot of Ben&Jerry on my own,

  • I eat peanut butter every single day,

  • I prefer pizza dough to toppings,

  • I'm convinced I live in a movie,

  • I sleep with my teddy bears.

“Love yourself enough to live a healthy lifestyle.”

bottom of page